Aleurode

Les aleurodes sont des insectes de la famille des Aleyrodidae causant peu de dégâts importants sur les cultures de cucurbitacées en Guyane. Ils sont plutôt dommageables aux cultures de solanacées (tomates, poivrons, piments, aubergines) pour lesquelles ils peuvent transmettre des virus comme le TYLC (Tomato yellow leaf curl virus : Virus des feuilles jaunes en cuillère de la tomate) sur tomate en Guyane.

En revanche, les virus actuellement connus sur cucurbitacées en Guyane ne sont pas transmis par les aleurodes mais par les pucerons.

Description et cycle du ravageur :

c5

Dégâts :

Les aleurodes B. tabaci ne réalisent que peu de dégâts sur les cucurbitacées cultivées en Guyane. Elles peuvent parfois être nombreuses et produire du miellat en quantité permettant le développement de fumagine mais, c’est plutôt rare.

Les aleurodes Bemisia tabaci peuvent également provoquer une maladie abiotique : l’argenture des courges. Elle se caractérise par une décoloration argentée du feuillage des courges. Cette décoloration particulière du feuillage est provoquée par une toxine produite par l’aleurode B. tabaci biotype argentifolii. La maitrise de cette problématique passe par le contrôle des aleurodes.

Argenture sur feuillage de giraumon

Méthodes de lutte :

  • Détecter la présence des premiers individus grâce aux panneaux jaunes englués
  • Produire des plants sous abris insecte-proof
  • Installer des toiles insecte-proof à l’entrée des serres

Les auxiliaires :

  • Les aleurodes en Guyane sont fréquemment parasités par un champignon entomopathogène. Ce dernier parasite les aleurodes et entraine leur mort. Il s’agit probablement d’une espèce de Paecilomyces.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Zoom sur un aleurode parasité par un champignon entomopathogène
  • Les insectes auxiliaires prédateurs de l’aleurode peuvent être favorisés par la conservation de bandes fleuries. Les coccinelles, chrysopes et syrphes consomment les larves d’aleurodes.

Coccinelles


Chrysope


Syrphes

Liens utiles pour aller plus loin (bibliographie)

Aleurodes (Ephytia, INRA)

Cotton whitefly, Bemisia tabaci (PADIL, Australian Biosecurity)

Bemisia tabaci (tobacco whitefly) (CABI)

Sweetpotato whitefly B biotype or silverleaf whitefly (University of Florida)

Publicités