Corynesporiose des solanacées

La Corynesporiose de la tomate est provoquée par le champignon Corynespora cassiicola.

Symptômes :

Le champignon provoque de petites nécroses sur les feuilles de tomate, en s’élargissant elles forment des taches concentriques (en forme de cible).
Les organes touchés sont les feuilles, les tiges et les fruits des plantes de tomate.

Biologie-Épidémiologie :

Spores de Corynespora cassiicola

C. cassiicola s’attaque à une très large gamme d’hôtes parmi les plantes cultivées (cucurbitacées, haricots, solanacées, dachines).

Il peut se conserver plusieurs années dans les débris végétaux.

Le champignon est favorisé par les fortes pluviométries, et les températures autour de 24—31 °C.

Méthodes de lutte :

  • Réaliser des rotations culturales assez longues en faisant intervenir des espèces non-hôtes comme le chou, la laitue, la baselle, les ciboules, le céleri ou le persil …
  • Éviter l’irrigation par aspersion
  • Le palissage et l’effeuillage permettent d’améliorer l’aération de la culture ; les plantes seront ainsi moins vulnérables à cette maladie.

Liens utiles pour aller plus loin (bibliographie)

Corynespora cassiicola (Berk. & M.A. Curtis) C. T. Wei (1950) Corynesporiose (target spot), (Ephytia, INRA)

Tomato Diseases Target Spot (AVRDC)

Tomato target spot, Corynespora cassiicola (pestnet.org)

DISEASE MANAGEMENT: Target Spot of Tomato Corynespora cassiicola (University of Florida)

Publicités