La cochenille farineuse de l’ananas : Dysmicoccus brevipes

Biologie :

La cochenille D. brevipes forme des colonies sur les feuilles basses et les fruits de l’ananas. Les œufs sont de couleur roses et donnent naissance à des larves : 3 stades larvaire se succèdent ensuite. Le stade adulte constitué uniquement de femelles vit en moyenne 65 jours et peut donner naissance à plus de 1 000 jeunes avant de mourir.

Dégâts causés par le ravageur :

La cochenille D. brevipes entraîne des dégâts directs sur les fruits en causant des dépréciations par la production de miellat. Leurs piqûres peuvent constituer une porte d’entrée pour certaines maladies fongiques.
Ces cochenilles attirent des fourmis en grand nombre qui peuvent gêner l’agriculteur lors des travaux dans les parcelles contaminées. Enfin, la cochenille D. brevipes est le vecteur du virus du WILT.

Méthodes de lutte :

  • Pour la plantation, prélever les rejets sur des plants sains
  • Réaliser un parage : technique consistant à  retirer les feuilles à la base du rejet avant la plantation
  • Les jeunes plants peuvent ensuite être laissé tête en bas durant 2-3 jours afin que le soleil détruise les cochenilles.

Liens utiles pour aller plus loin (bibliographie)

http://www.cabi.org/isc/datasheet/20248

http://entnemdept.ufl.edu/creatures/FRUIT/MEALYBUGS/pineapple_mealybug.htm

Publicités