Lésions à Didymella bryoniae

En Guyane, ce champignon  est répertorié sur de nombreuses cucurbitacées cultivées : concombre, courgette, courge, giraumon, melon, sorossi.

Symptômes

Les feuilles contaminées présentent des nécroses circulaires humides souvent en bordure de limbe. Sur ces nécroses, on peut observer de petits points noirs : ce sont les pycnides qui renferment de nombreuses spores de champignon.

D. bryoniae peut également atteindre tiges et fruits de cucurbitacées : les dégâts sont alors bien plus importants lorsque ces organes sont atteints.

Biologie-Epidémiologie :

Le champignon Didymella bryoniae peut survivre dans le sol et sur les débris végétaux d’un cycle de culture à l’autre et ce pendant 2 ans.
Les rotations culturales ont donc peu d’influence sur ce pathogène dans nos système de culture à cycle très court. Les spores sont disséminées par l’eau et le vent. Le champignon peut également être présent dans les semences.

Spores de Didymella bryoniae contenus dans des asques

Méthodes de lutte :

  • Utiliser des semences certifiées
  • Éliminer les plantes malades avant le repiquage
  • Limiter l’irrigation par aspersion.

Liens utiles pour aller plus loin (bibliographie)

Chancres gommeux sur tige, Pourritures noires sur fruits (Ephytia)

Gummy Stem Blight (APS)

Gummy Stem Blight of Greenhouse Cucumber (OMAFRA)

Management of Gummy Stem Blight (Black Rot) on Cucurbits in Florida (University of Florida)

A Guide for Diagnosis & Detection Of Quarantine Pests, Gummy stem blight of cucurbits, Didymella bryoniae (Islamic Republic Of Iran)

Didymella bryoniae (PaDIL New Zealand Biosecurity)

Publicités