Pourritures à Choanephora

Le champignon  Choanephora cucurbitarum affecte de nombreuses plantes hôtes (poivrons, aubergines, courgettes, haricots, choux, amarantes, gombos …). Chez les cucurbitacées, l’espèce la plus fréquemment touchées d’après nos observations de terrain est la courgette.

Symptômes :

Les symptômes sont facilement repérables sur les feuilles et les fruits des cucurbitacées. Les nécroses sur fruits présentent des fructifications en forme de tête d’épingle noire. C’est structures noires sont des sporanges contenant les spores qui assurent la dissémination du champignon.

Biologie-Épidémiologie :

Le champignon Choanephora cucurbitarum est particulièrement favorisé par les conditions climatiques chaudes et humides. Il se conserve aisément d’une année à l’autre sur les débris végétaux et dans le sol. L’infection est permise par la présence de blessures diverses (coups de soleil, piqure d’insecte …) sur le feuillage et les fruits. Les spores produites à l’extrémité des fructifications sont disséminées par le vent et les gouttelettes d’eau. Aussi, l’irrigation par aspersion favoriserait sa progression à l’échelle de la parcelle.

Méthodes de lutte :

  • L’utilisation d’un paillage peut être efficace dans la mesure où il protège les plantes (en particulier les fruits) des éclaboussures du sol
  • En cours de culture, éliminer les feuilles atteintes de pourriture à C. cucurbitarum
  • Permettre une bonne aération des plantes au sein de la parcelle : orienter les rangs dans le sens des vents dominants, écartement suffisant entre les pieds
  • Limiter l’irrigation par aspersion

Liens utiles pour aller plus loin (bibliographie)

Choanephora cucurbitarum (Berk. & Ravenel) Thaxt., (1903) Pourritures à Choanephora (Ephytia-INRA)

Choanephora rot (University of Minnesota)

Publicités