ZYMV, Zucchini yellow mosaic virus – Virus de la mosaïque jaune de la courgette

Le ZYMV est une maladie virale des cucurbitacées transmise par plusieurs espèces de pucerons. En Guyane, il  semble que le puceron Aphis gossypii soit le seul à transmettre ce virus. Plusieurs espèces de cucurbitacées peuvent être infectées par ce virus ; en Guyane, il est officiellement répertorié sur 4 espèces :

  • concombre (Cucumis sativus)
  • concombre piquant (Cucumis anguria)
  • courge, courgette et pâtisson (Cucurbita pepo)
  • giraumon (Cucurbita moschata)
  • potiron (Cucurbita maxima)

En théorie, ce virus doit pouvoir s’attaquer à toutes les cucurbitacées cultivées en Guyane.

Symptômes et dégâts :

Les feuilles présentent un aspect gaufré avec un éclaircissement des nervures.

Les fruits sont plus petits et déformés. Les boursouflures peuvent être impressionnantes sur certains fruits contaminés.

Si le virus se propage précocement – par l’intermédiaire des pucerons – à l’ensemble de la parcelle, les conséquences pour la production sont graves. Les fruits présentant un aspect bosselé et décoloré sont invendables. Par contre, si les premiers symptômes apparaissent après la mise à fruit, la diminution de rendement sera moindre.

Épidémiologie :

Le ZYMV fait partie du genre des Potyvirus. Il peut se conserver dans de nombreuses plantes cultivées et adventices de la famille des cucurbitacées. En Guyane, ce virus est transmis par le puceron A. gossypii qui va prélever la sève sur une plante infectée et contaminer les plantes saines aux alentours. Le puceron n’a besoin que de quelques secondes pour acquérir le virus et donc la faculté de le transmettre.

Méthodes de lutte :

Il existe un certain nombre de variétés de concombre résistantes au ZYMV : c’est la méthode de lutte la plus simple à mettre en œuvre. Des moyens de lutte contre les pucerons vecteurs du virus peuvent être utilisés.

En cas de suspicion, les plantes infectées pourront être retirées de la parcelle et détruites (par le feu de préférence ou enfouissement). Certaines adventices de la famille des cucurbitacées pouvant être porteuses du virus, on prendra soin de garder des parcelles bien entretenues.

Liens utiles pour aller plus loin (bibliographie)

Zucchini yellow mosaic virus (ZYMV) Virus de la mosaïque jaune de la courgette (Ephytia, INRA)

Zucchini yellow mosaic virus (ZYMV), (APPS)

Le virus de la mosaïque jaune de la courgette (Agriculture – Biodiversité – Océan Indien)

Zucchini Yellow Mosaic – (ctahr, University of Hawaï)

Publicités